Présentation

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il a fondé le Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne, dont il a cédé récemment la direction

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  • L’Événement. Tout est parti des rives du Lac, aux éditions L’Harmattan. En savoir plus
  • Néron, imp. De Bourg, 2019
Continuer à lire

Dernier article :

L’encyclique Laudato si’ fait l’État des lieux

Introduction à la conférence donnée par G. Leroy le 10 décembre à Saint-Bonaventure

Pour Céline Berna, avec mon amicale gratitude

   Le best seller de l’été (plus de 100000 exemplaires vendus en France en moins de 2 mois) a suscité un véritable engouement. Le texte est aussi simple qu’intelligent, et nous concerne tous, croyants ou non croyants. L’écologie est présentée §111 comme “un regard différent, une pensée, une politique, un programme éducatif, et une spiritualité ” .

Ce qui frappe en premier c’est une vision réaliste de la situation présente, qui stagne. “La Conference des U.N. sur le développement durable réunie à Rio en 1992 a émis un long et inefficace document final”, dit le n°168, en raison de la position des pays qui mettent leurs intérêts nationaux au-dessus du bien commun général. Le ton de l’encyclique n’est pas dramatique, certes, mais l’état des lieux inquiète et plus encore le drame qui pourrait naître de l’indifférence générale. Les menaces sont réelles et pourtant “tout n’est pas perdu” déclare le pape. 

À partir de données scientifiques affinées, l’intelligence chrétienne entame alors le dialogue. Ce dialogue va inviter à un changement de vision et d’attitude, lié à une conversion spirituelle. La crise actuelle n’est pas seulement matérielle, corrélée par le positivisme qui ne voit de vérité que

Continuer à lire