Accueil

Présentation

Version imprimableSend by email

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il est aujourd'hui Directeur du Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne.

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • Dernier paru : À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  •  

Dernier article :

Charlie, et maintenant...

   Au désarroi causé par la haine assassine a répondu, dimanche, le murmure d’une foule encore meurtrie, entassée, solidaire, se mouvant lentement dans les rues de France pour dire des choses qui rassemblent. 

Dans chacun des cœurs, à parts inégales, se bousculent la compassion, la révulsion, la révolte et, pour quelques uns déjà, les questions constructives visant à maîtriser les élans destructeurs. 

Si les moments terribles que nous venons de vivre nous ont, un moment, cloués, il nous faut nous relever, comprendre et accepter que chacun est la goutte d'eau, ce presque-rien indispensable à l’océan, capable de choisir et de s’engager pour la vie ou de décider de son anéantissement. 

Est-on conscient de la puissance qui est en nous ? Ignorons-nous, ou voulons-nous ignorer qu’elle nous rend responsables ? Ne fermons pas les yeux sur ce qui est entre nos mains. 

De toutes les menaces qui nous convoquent j’en retiens deux qui m’apparaissent susciter des initiatives qui pourraient être décisives. Ces deux menaces sont la métastase du djihadisme, et la montée de l’islamophobie. Ces deux fléaux sont marqués de l’ignorance, l’ignorance d’une religion que prennent comme alibi des voyous qui la méconnaissent totalement, et qui reçoit l’injurieuse critique de va-t’en-guerre aveugles. 

Savoir sans réfléchir est vain. Mais le contraire est dangereux. Retenons la synthèse forte de la déclaration du Président français de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix,

Agenda

Version imprimableSend by email

Bientôt le programme 2018